RIO EN JETTE !

Capture d’écran 2012-12-19 à 19.57.46

Belle impression de cette ville rien qu’en la survolant, puis en prenant un taxi pour rejoindre down town, on découvre le cœur de Rio et ses habitants métissés, presque aussi nombreux que toute la Suisse réunie. La circulation est danse, mais toutefois fluide car ça roule vite et il y a beaucoup de bus, sans horaire, mais de nombreux convois pour rejoindre n’importe quelle destination.

Nous, on est dans le vieux quartier à Lapa, sur la colline rejoignant le quartier de Santa Teresa, notre auberge « la Bossa ». On adore ces vieux quartiers colorés et vivants. Mais il y a aussi un peu de misère dans ces rues.

La journée, il fait trop chaud (on dégouline…), mais très bon le soir, il y a plein de petits restaurants dont les « churrascaria » et terrasses dont se dégagent de bonne odeur de viande grillée et de bacalao/la morue, ça parle une langue très chantante, puis le shopping de Noël s’effectue en Havaianas… tout le monde se les arrachent, la paire ne coûtant que 12 francs ! Est-ce que le soleil et la chaleur aide au fait que les brésiliens soient si souriants ? C’est possible. Et ici on applaudit quand le soleil réapparaît 😉

Puis bien sûr, il y a les plages d’Ipanema (notre préférée) et de Cobacabana pour prendre le soleil et se glisser dans la mer juste rafraîchissante, sans oublier la « caipirinhia », boisson alcoolisée à base de cachaça, avec tous ses glaçons et allant avec l’énergie du pays et ses habitants.

Le premier jour, on s’est directement rendu au « Christ Rédempteur », un site des plus touristiques tout en hauteur et grâce au vent nous avons eu beaucoup moins chaud qu’en bas dans la ville. La vue est à couper le souffle, magique. Le soir, il devient lumineux et on peut le voir d’un peu près tous les coins de la ville.

On va aussi au « Sucre Leaf », pain de sucre, deux collines en hauteur avec un téléphérique, autre site très touristique. On admire le coucher du soleil et les lumières scintillantes de la ville.

Dans le quartier de Santa Teresa, on goûte au fameux plat traditionnel « la Feijoada », plat à base d’haricots noirs et de viandes trempant dans une sauce, avec du riz, dit le plat du pauvre.

Puis, on se balade dans les ruelles de la ville et on découvre le quartier du centre, buvons des jus de fruit ou des « matte leao », thé frais en gobelet, on fait un peu de shopping. C’est la première ville de tout notre voyage qui possède des articles promotionnels chouettes. Rio en jette !

Le soir venu, on peut assister aux cours de « musique samba » qui ont lieu dans des sortes de hangars, directement dans la rue, entraînements pour le fameux carnaval à venir, attention au son de notre vidéo, ça arrache, en vrai ça met une pêche d’enfer. Puis de toute façon, dans les rues de Rio c’est la fête tous les soirs…

* * * * *

Avant de s’envoler le 22 décembre vers notre pays et tous nos proches qui attendent notre retour avec impatience, on s’est bien relaxé à Rio de Janeiro, parfaite pour ça. On a trié et jeté nos affaires trop usées, rangé nos sacs pour la destination finale. On réalise qu’on a fait la route avec presque rien et que finalement on n’a pas eu besoin de plus.

On ressent une sensation étrange, un mélange entre la réjouissance de retrouver les personnes chères et la tristesse de rentrer, et c’est un peu comme la fin des vacances, mais puissance 10. Chris et moi avons fait le point sur nos impressions réciproques, on est prêts mentalement. On croise encore un couple qui a voyagé comme nous durant 1 année et rentre en Suisse ces jours, pas une coïncidence.

Mais on a bien l’intention de retransmettre autour de nous tous les sourires que nous avons reçus par les gens rencontrés sur notre chemin, mais aussi et surtout de conserver un état d’esprit zen, le plus longtemps possible 😉

Mille mercis à tous les gens qui ont cru en nous, qui nous ont accueilli chaleureusement, qui sont venus nous voir à l’autre bout du monde, qui nous ont donné des conseils de voyage ou de destination, pour tous ces partages d’aventure et de vie, à tous ceux qui nous ont également soutenu en visitant notre site « Elle et Lui ».

Un spécial MERCI à nos familles qui ont accepté de nous voir disparaître une année et ont pris soin de nous à distance, de nos affaires et de la petite poilue…

On revient de ce voyage à 2 le cœur plus grand.

VOIR LES PHOTOS & VIDEO

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.