EMPANADAS, ASSADOS, HELADOS… WHAT ELSE ?

541310_10151225160677847_468475262_n

Tout de suite après la frontière de l’Argentine, on s’aperçoit des différences avec la Bolivie. Les rues, les magasins, les menus proposés dans les restaurants, l’aspect vestimentaire des gens, même leur morphologie. Pas le temps de s’attarder en voyant les kilomètres qu’ils nous restent à parcourir jusqu’à début décembre tout au Sud, environ 5'000.

Plus +

POUSSIERES DE SEL

Capture d’écran 2012-10-16 à 17.12.56

Au matin, nous sommes partis de Potosi, 5 heures de bus direction Tupiza, à 2'950 mètres, dernier bled avant l’Argentine. On a trouvé un super hôtel tenu par une famille, Los Salares, où ils organisent directement des tours pour le « Salar de Uyuni », le désert de sel. Nous avons donc embarqué dans le 4x4 d’une famille bolivienne, David le chauffeur-guide, sa femme Marie-Belle la super cuisinière et leur petite Sole de 4 ans, avec un autre couple rencontré à Sucre, Geny et Julien, pour 4 jours et 1'200 kilomètres dans la pampa.

Plus +

POUSSIERES D’ARGENT

Capture d’écran 2012-10-16 à 15.41.38

Première indigestion pour Chris et un peu pour moi lors de notre dernière nuit à Sucre, due au Gruyère qui avait le goût de l’Emmental ou à la pizza au bleu du soir trouvée au coin de la rue ? On a survécu, mais on se réjouit d’une première chose : de manger du bon Gruyère de chez nous. Au matin, nous partons toutefois vers les 6 heures et demi pour essayer de chopper un billet pour prendre le fameux bus posé sur des rails, dans une sorte de gare désaffectée.

Plus +

LA PA… LA PA… LA PA… LA PAZZZ

Capture d’écran 2012-10-07 à 16.10.35

On profite quelques heures d’une belle matinée à Copacabana et un petit déjeuner au soleil, puis nous montons dans le bus qui va nous emmener à travers les montagnes, vue sur le grand lac magnifique jusqu’à La Paz, la capitale de la Bolivie qui se situe à 4'000 mètres d’altitude. Ce trajet comprend une petite escapade en ferry et il faut voir comment les bus sont chargés sur les vétustes ferry en bois. On découvre la ville de haut, complétement enclavée depuis la roche initiale jusque dans le fond de la vallée. Les murs des habitations/commerces n’ont toujours pas de peinture.

Plus +

LAC TITICACA

Capture d’écran 2012-09-26 à 21.16.02

Depuis Cuzco, on se rend à la gare terrestre vers les 7 heures du mat., puis prenons un bus direction Puno, environ 8 heures de route à travers la pampa, rien que des montagnes et quelques agroupements de maisons, on voudrait dire, abandonnées. C’est trompeur, vu qu’au Pérou et en Bolivie, ils construisent en briques et uniquement le premier étage, les fils de fer de la structure dépassent et sont laissés là pour un autre avenir, pas un coup de peinture, pas de finition. De loin, on dirait des favelas.

Plus +

VIELLE MONTAGNE

Capture d’écran 2012-09-26 à 15.43.06

Depuis Arequipa, on book un petit tour de 2 jours dans le canyon de Colca. Direction les hautes plaines péruviennes toutes vertes et ses sommets blancs, habitat des lamas et autres camélidés, cactus, cultures de maïs et des pommes de terre en terrasse et des condors. C’est un monde à part, où nous avons à nouveau besoin de la laine pour nous tenir chaud.

Plus +

PEROU VILLE, PEROU MONTAGNE

Capture d’écran 2012-09-14 à 17.08.24

On est arrivés de nuit à Lima et on avait demandé le transfert en taxi jusqu’à notre hôtel dans le quartier historique, 1900 Backpacker, qui se trouve être une immense bâtisse coloniale. On découvre un ciel complétement gris, mais ça a persisté jusqu’à notre départ. C’est un phénomène côtier bien connu, la « garua ». Paraît-il, les habitants passent la majeure partie de l’année ainsi. Pour nous c’est un peu difficile, surtout après le soleil qui nous a accompagné presque tous les jours depuis bientôt 9 mois.

Plus +

De 30 à 20

Capture d’écran 2012-09-10 à 07.18.33

Voilà, fini le soleil d’Hawaii, et après plusieurs scanners et même test de poudre sur les mains (bonjour le contrôle dans les aéroports aux USA !), nous avons pu embarquer dans un avion en direction du continent pour San Francisco.

Plus +

UN PARADIS NOMME MAUI

Capture d’écran 2012-09-05 à 10.35.23

Un petit vol d’une demi heure depuis Honolulu, puis nous atterrissons à Maui, petite île bien verte. En réalité, il s’agit d’une oasis où vivent en harmonie une danse végétation, des fleurs exotiques comme s’il en pleuvait et des arbres fruitiers. Au milieu de tout ça, des routes en très bon état, des petits villages et des propriétés lovées dans la nature… au bord de la route se trouvent les fameuses boîtes aux lettres « made USA ». Bien sûr, Maui possède son cratère puisqu’elle est née de lui, régnant à 3’055 mètres.

Plus +

ALOHA HAWAII

Capture d’écran 2012-08-27 à 09.16.04

On a dit au revoir à notre ami Dragan à Denpasar Bali, puis nous avons embarqué pour Singapour, un des plus beaux et modernes aéroports du monde, dans lequel nous avons passé la nuit jusqu’à ce que le bureau d’embarquement ouvre, à 3 heures du mat. La vie dans les aéroports c’est un monde à part, des millions de gens en transit et du personnel totalement affairé et bienveillant à des heures où l’autre moitié du monde dort profondément. Une deuxième escale à Tokyo, puis on s’envole pour O’ahu, une des 132 îles d’Hawaii, dont la ville principale s’appelle Honolulu (j’avais toujours cru qu’Honolulu c’était une île !). Deux des huit îles principales (Niihau et Kahoolawe) sont interdites aux touristes pour préserver leur coutume.

Plus +